AJOUTER À MA SÉLECTION

VIVALDI - PIAZZOLLA, Saisons : d'un rivage à l'autre

  • Compositeurs Antonio Vivaldi et Astor Piazzolla
  • Concepteur de l’espace et du mouvement Jean-Marc Hoolbecq
  • Lumières Stéphane Deschamps
  • Distribution Marianne Piketty et le Concert Idéal
  • Production : Association Le Concert Idéal
  • Genre : Comédie musicale / Spectacle musical
  • Durée : 1h10
  • A partir de 6 ans
  • Date: Du 06 au 29 juillet 2018
  • Début : 11h40 - fin 12h50
  • Date de relâches : les 9,16 ET 23 juillet 2018
  • Nom du théâtre : GiraSole (Théâtre)
  • Adresse : 24 bis, rue Guillaume Puy
  • Code Postal : 84000
  • Ville : Avignon
  • Pays : France
  • Téléphone de réservation : 04 90 82 74 42 et 04 90 89 82 63
  • Site internet : www.theatregirasole.com

VOIR ET ECOUTER LA MUSIQUE CLASSIQUE AUTREMENT
Le Concert Idéal, formation composée de jeunes et brillants musiciens, sous la conduite de MARIANNE PIKETTY interprète Les Saisons de Vivaldi et Les Saisons de Piazzolla dans leur intégralité. Là s’arrête le classicisme de la représentation.
Les compositeurs s'interpellent à travers des tableaux mis en espace et en mouvement par le chorégraphe Jean-Marc Hoolbecq, qui a notamment collaboré avec la Comédie-Française, dans les lumières magnifiques de son complice Stéphane Deschamps.
Les œuvres s’enchevêtrent et se répondent dans l’énergie de ces interprètes qui abandonnent leur pupitre pour donner à voir et à entendre ces œuvres qu’on a le sentiment de découvrir pour la première fois.

Programme musical : Les 4 saisons d’Antonio Vivaldi / Les 4 saisons de Buenos Aires d’Astor Piazzolla

Marianne Piketty et le Concert Idéal : voir et écouter la musique classique autrement
NOTE D’INTENTION
La singularité de ce spectacle est de faire exister en un même moment musical deux grands maitres, deux monstres sacrés, deux styles, deux époques, deux continents, deux inspirations : l’une pastorale l’autre urbaine.
Le dialogue est étonnant, la rencontre est lumineuse, les deux écritures s’étreignent, s’imbriquent, se fondent, finissent par former un seul corps.
Un corps qui ne demande qu’une chose, vibrer, se mettre en mouvement et embrasser l’espace.
Le corps d’un musicien lorsqu’il n’est pas en fosse, lorsqu’il n’est pas dirigé pas un chef, se montre d’une remarquable vivacité ; il est aux aguets, il est animal. On découvre l’acuité des regards, la précision du geste, de chaque signe. Corps, visages, instruments, archets, dessinent les prémisses d’un ballet.
Il m’importe de faire de ce concert non seulement un concert à écouter mais aussi un concert à voir, que le spectateur puisse à la fois recevoir la beauté de la partition et la physicalité de chaque musicien. L’écriture chorégraphique sera une écriture de plateau. Il s’agira de construire un espace où s’harmoniseront rythmes musicaux et rythmes visuels. Cette architecture de l’espace s’appuiera sur une scénographie lumineuse extrêmement précise devant magnifier les deux seuls héros de cette aventure : la musique et les musiciens.
Jean-Marc Hoolbecq
GALERIE
VIDEO
Soutien(s) : Spedidam, Snes
Contact pro :
Nelly CORREIA

0684182026
correianelly@orange.fr

Nadia COSTES
Chargée de diffusion
0662623875
costesnadia@orange.fr
www.arts-spectacles-prod.com