AJOUTER À MA SÉLECTION

Le Médecin malgré lui

  • Auteur/Compositeur Molière
  • Metteur en scène Charlotte Matzneff
  • Collaboration artistique Musiques : Tonio Matias - Costumes : Corinne Rossi - Décors : Matzneva
  • Distribution Stéphane Dauch, Sylvie Cavé, Théo Dusoulié, Emilien Fabrizio ou Jade Breidi, Geoffrey Callènes, Patrick Clausse, Agathe Sanchez, Jeanne Chérèze
  • Nombre d'artistes sur scène 8
  • Genre : Théâtre
  • Durée : 1h15
  • à partir de 7 ans
  • Date: Du 06 au 29 juillet 2018
  • Début : 13h50 - fin 15h05
  • Nom du théâtre : Théâtre Actuel
  • Adresse : 80, rue Guillaume Puy
  • Code Postal : 84000
  • Ville : Avignon
  • Pays : France
  • Téléphone de réservation : 04 90 82 04 02
  • Site internet : https://www.atelier-theatre-actuel.com

Comédie Représentée pour la première fois à Paris au théâtre du Palais Royal le 6 août 1666 par la Troupe du Roi, Molière signe la plus célèbre de ses farces.

La pièce est transposée ici en Russie, une Russie folklorique, avec tuniques rouges brodées, chapkas en fourrure et balalaïkas aux cordes grattées dans la passion et la langueur ! Sganarelle change sans difficulté, de patrie.
La farce populaire, qui est aussi, sous ses allures rapides et ses dessins apparemment brossés à grands traits, faite d’intelligence et d’allusions à des choses tout à fait savantes, c’est bien cela : le rire dans son innocence, et pourtant aucunement innocent dans ses coups de bâton aux doctes, aux pontifiants et aux tyrans de ce bas monde ! On retrouve ici tous les ingrédients qui ont fait le succès des spectacles précédents de la compagnie : musique en live (accordéons, guitares, harmonica, cajon, balalaïkas et chants) et une troupe généreuse et dynamique.

Parce que Sganarelle ressemble aux personnages exubérants, comiques et poétiques sortis tout droit du folklore russe, accordéons, guitares, chants, harmonica, cajon et balalaïkas sont les ingrédients de ce spectacle haut en couleurs et plein de joie !!
PRESSE
TT De quiproquos en coups de bâtons, cette comédie de Molière appartient au registre de la farce. Un comique que Charlotte Matzneff colore de folklore russe, avec costumes, musique, danse et une bonne part d'exubérance, qui s'accordent avec le personnage de Sganarelle, sa vigueur et sa faconde. Une adaptation vivante à apprécier en famille
Charlotte Matzneff qui signe ici sa première mise en scène nous offre un excellent divertissement : Les scènes violentes, mimées avec des jeux de cache cache, deviennent des farces auxquelles on rit de bon cœur.
Le public se laisse emporter par l'ambiance festive de ce spectacle, où la musique et les chants accompagnent les textes.
Les classiques donnés par le Grenier de Babouchka sont d’une qualité très sûre. Dans ce Sganarelle chez les Russkoffs, la farce renaît avec ses conventions et son art d’aller directement au but. Les personnages sont affamés de plaisir, de bonheur et de réussite. Le jeu de Stéphane Dauch (parfait Sganarelle), est dru, enlevé, enflammé.
Gilles Costaz
GALERIE
VIDEO