AJOUTER À MA SÉLECTION

De la matière dont les rêves sont faits

  • Auteur/Compositeur Elisabeth Bouchaud
  • Metteur en scène Elisabeth Bouchaud et Grigori Manoukov
  • Distribution Grigori Manoukov
  • Producteur(s) et/ou co-producteur(s) Reine Blanche Productions
  • Genre : Théâtre
  • Durée : 1h20
  • Date: Du 09 au 27 juillet 2021
  • Début : 18h45 - fin 20h05
  • Date de relâches : les 15 ET 22 juillet 2021
  • Nom du théâtre : Avignon-Reine blanche
  • Adresse : 16 Rue de la Grande Fusterie
  • Code Postal : 84000
  • Ville : Avignon
  • Pays : France
  • Téléphone de réservation : 04 90 85 38 17

Un mystérieux personnage se terre dans un village de Pologne, au début du XXème siècle. Il fut un guérisseur célèbre, il a sauvé des vies, mais n’a jamais compris d’où lui venait son talent. Alors, quand, un beau jour, un jeune homme veut apprendre son « art », il est désorienté... On ne peut certes pas transmettre un don, mais alors que peut-on transmettre de soi-même ? Qu’est-ce que soigner ? Un art ? Une science ? Une technique ? Quel est, dans cet acte, le rôle de l’empathie du « soignant » ? Celui de la psyché du « soigné » ?

La parabole du guérisseur.
NOTE D’INTENTION
"Ce texte, qui parle d’un guérisseur, trouve un écho inattendu dans le contexte actuel de crise sanitaire. Au cours des derniers mois, il a souvent été difficile de faire le tri entre faux remèdes et vraies informations, entre les opinions les plus diverses exprimées par à peu près tout un chacun. À qui faire confiance ? Certains médecins ont argumenté que l’urgence sanitaire ne pouvait pas s’embarrasser de la lenteur des protocoles scientifiques établis. D’autres les ont traités de charlatans. Et même si l’expérience a donné tort aux premiers, en effet, la polémique a eu le mérite d’ouvrir un débat passionnant sur la nature même du soin.
La place de l’empathie y semble en tout cas primordiale. Pour soigner, le personnage de ma pièce ne fait plus qu’un avec ses malades, dont il comprend profondément le mal. Bien entendu, cette empathie peut s’avérer inopérante. Comment lui faire entièrement confiance ? Surtout quand elle se manifeste comme un don, par nature peu transmissible, et, aussi, infiniment fragile.
À cette question de l’empathie du « soignant » s’ajoute bien sûr celle de la psyché du «soigné», qui répond d’autant mieux au remède qu’il lui fait confiance.
Les questions qui obsèdent le personnage pourraient se poser aussi à un artiste, ou à un scientifique, dont la créativité repose en grande partie sur l’intuition, l’inspiration. Quel poète, quel savant n’ont pas tremblé à l’idée de les perdre ? Il en va ainsi de ce personnage énigmatique, qui longtemps s’est pris tour à tour pour Dieu et pour la lie de l’humanité, avant de retrouver, enfin, sa juste place, à ses propres yeux et parmi ses semblables."
Elisabeth Bouchaud
GALERIE
Contact pro :
Sabine Dacalor
Directrice de production et diffusion
0610010099
sabine.dacalor@scenesblanches.com
http://reineblancheproductions.com/