AJOUTER À MA SÉLECTION

La Promesse Brel

  • Auteur/Compositeur Jacques Brel
  • Metteur en scène Pierre-Nicolas Cléré
  • Collaboration artistique François Marzynski
  • Distribution Arnaud Askoy - Roland Romanelli - Jean-Philippe Audin
  • Producteur(s) et/ou co-producteur(s) Artcoscène Productions & Artcomusic
  • Genre : Comédie musicale/Spectacle musical
  • Durée : 1h
  • Date: Du 03 au 26 juillet 2020
  • Début : 15h00 - fin 16h00
  • Date de relâches : les 6,13 ET 20 juillet 2020
  • Nom du théâtre : Carnot (Théâtre)
  • Adresse : 16, rue Carnot
  • Code Postal : 84000
  • Ville : Avignon
  • Pays : France
  • Téléphone de réservation : 06 52 50 65 70

Non Arnaud Askoy n’est pas Brel mais à l‘entendre, à le voir on pourrait y croire. Arnaud donne chair avec sincérité au Grand Jacques.
La ressemblance parfois troublante, l’empreinte vocale saisissante, le respect des outils fondamentaux de mise scène de Brel ne sont que des éléments physiques du spectacle, le décor nécessaire.
A l’image des arrangements originaux de Roland Romanelli, c’est bien la flamme personnelle d’Arnaud Askoy, cette charge émotionnelle, généreuse, qui doit venir nous bouleverser, faire naître une magie comparable à celle de l’époque, comme une toile impressionniste vivante.
Telle est la promesse : « Ceci n’est pas Brel ! » aurait dit Magritte, laissez-vous faire…

Non Arnaud Askoy n’est pas Brel mais à l‘entendre et à le voir on pourrait y croire. Arnaud donne chair, à sa manière, avec sincérité, au Grand Jacques.
Un spectacle musical pour ceux qui auraient rêvé d’applaudir Jacques Brel.
La promesse Brel, une promesse ambitieuse empreinte d’humilité.
NOTE D’INTENTION
La promesse Brel : comme une « Impression »
« Y’a quand même un p’tit air de Brel ! ». Cette phrase qu’Arnaud Askoy a entendue depuis son adolescence ne suffit pas à promettre le « retour » de Jacques Brel sur scène. Cela a même tout l’air d’une mauvaise idée. Brel est unique et inimitable. Bien sûr.
Cependant, ce sont bien des sceptiques, tels Pierre-Nicolas Cléré, producteur de spectacle et admirateur inconditionnel du grand Jacques, ou encore le musicien et brillant arrangeur Roland Romanelli (Barbara, Jean-Jacques Goldman etc.) qui vont se laisser surprendre en croisant le chemin d’Arnaud un soir de concert. Constat simple et inattendu : ça « pique ».
Nous n’avons pas eu la chance de voir Brel sur scène de son vivant, seulement quelques images filmées en noir et blanc. C’est, tant pour les fans que pour les curieux, une grande frustration.
Bien plus qu’un répertoire, Brel c’est une silhouette, une gestuelle mais aussi un scénario implacable, le tout chargé d’une flamme émotionnelle inégalable.
Arnaud Askoy a rencontré Brel par hasard sur le chemin d’un parcours atypique. En effet, après avoir été officier de police puis détective privé, il poursuit son œuvre littéraire (5 recueils édités à ce jour) et, parallèlement à son nouveau métier de chanteur, découvre la Peinture. Autodidacte, il expose aujourd’hui, notamment à Paris. C’est donc un artiste complet, un homme de réflexion qui se lance dans un véritable défi artistique. Comme s’il s’agissait de re-sculpter Brel pour créer une œuvre à part entière.
La ressemblance, certes parfois troublante, l’empreinte vocale saisissante, mais aussi le respect strict des outils fondamentaux de mise scène de Jacques Brel ne sont que des éléments physiques du spectacle, le décor nécessaire.
A l’image des arrangements originaux de Roland Romanelli, c’est bien la flamme personnelle d’Arnaud Askoy, cette charge émotionnelle, intime et généreuse, qui doit venir nous bouleverser, faire naître une magie comparable à celle de l’époque mais bien ancrée dans le présent, comme une toile impressionniste vivante.
Telle est la promesse de toute l’équipe du spectacle : « Ceci n’est pas Brel ! » aurait dit Magritte, mais une fois que cela est dit, laissez-vous faire…
GALERIE
Contact pro :
Emilie Benoit
Chargée de Diffusion
0681724082
tourneediffusion@gmail.com