AJOUTER À MA SÉLECTION

1830 Sand, Hugo, Balzac tout commence…

  • Auteur/Compositeur Manon Montel
  • Metteur en scène Manon Montel
  • Distribution Michaël Giorno-Cohen (Honoré de Balzac), Manon Montel (George Sand), Thomas Marceul (Victor Hugo)
  • Producteur(s) et/ou co-producteur(s) EntracteProd/Aviscene
  • Genre : Théâtre
  • Durée : 1h15
  • a partir de 14 ans
  • Date: Du 04 au 28 juillet 2019
  • Début : 17h10 - fin 18h25
  • Date de relâches : les 10,17 ET 24 juillet 2019
  • Nom du théâtre : Petit Louvre (Le) - Salle Van Gogh
  • Adresse : 23, rue Saint-Agricol
  • Code Postal : 84000
  • Ville : Avignon
  • Pays : France
  • Téléphone de réservation : 04 32 76 02 79
  • Site internet : https://petitlouvre.com/index.php/van-gogh

A la fois pionnière dans la pensée socialiste mais aussi éternelle amoureuse et idéaliste, George Sand partage avec le royaliste Honoré de Balzac une bouleversante relation fraternelle. Rivalité et admiration lient Victor Hugo, petit prodige choyé par la monarchie et futur républicain, au turbulent Balzac.
Au cœur d’un 19ème siècle aussi exaltant que vertigineux, 1830 est le biopic d’une amitié entre Sand, Hugo et Balzac. Avec humour et tendresse, la pièce retrace les victoires et les échecs de leur vie littéraire et amoureuse entourés des génies de la peinture (Delacroix), du roman (Dumas), du théâtre (Musset) et de la musique (Chopin).

Au cœur du 19ème, le biopic d’une amitié entre George Sand, Victor Hugo et Honoré de Balzac. Avec humour et tendresse, la pièce retrace les victoires et les échecs de leur vie littéraire et amoureuse
Le biopic de 3 écrivains mythiques du 19ème siècle
NOTE D’INTENTION
« Il est impossible que l’art ne se maintienne pas imperturbablement dans la double voie de la liberté littéraire et de la liberté politique. » Préface du Roi s’amuse de Victor Hugo.
26, 28, 31 ans sont les âges respectifs de George Sand, Victor Hugo et Honoré de Balzac en 1830. Malgré leur jeunesse, ils ont déjà posé les premières pierres de leur révolution : l’indépendante Sand vient de quitter son mari, Hugo met fin à la suprématie des classiques au profit des romantiques et Balzac invente le réalisme.

1830 Sand, Hugo, Balzac tout commence… c’est l’histoire de combats universels qui s’entrelacent avec l’intime.

C’est aussi la question de la place de l’auteur au sein de la société. Elle peut le brimer, mais lui seul a le pouvoir de la faire avancer : « Un homme qui dispose de la pensée est souverain. Les rois commandent aux nations pendant un temps donné, l’artiste commande à des siècles entiers. » Balzac.

C’est, enfin, la question des deux corps dans l’homme : l’artiste et l’individu. Pour l’artiste, chaque blessure intime peut devenir un sujet de création. L’individu irait-il jusqu’à vivre des drames pour alimenter sa forge artistique ? Alors que son amour pour Alfred de Musset leur a été une abondante source d’inspiration, Sand s’en défend : « C’est moi qui ai vécu et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui ».

Mais 1830 Sand, Hugo, Balzac tout commence… est avant tout une histoire d’amitié entre trois génies que tout oppose en politique, en littérature et en amour. Sand, à la fois pionnière dans la pensée socialiste mais aussi éternelle amoureuse et idéaliste, partage avec le royaliste Balzac une bouleversante relation fraternelle. Les échanges fusent : il lui reproche d’habiller sa fille en petit garçon, elle l’accuse d’avilir la femme. Rivalité et admiration lient Hugo, petit prodige choyé par la monarchie et futur républicain, au turbulent Balzac.

Hélas, rien ne témoigne d’un face-à-face entre Hugo et Sand, au-delà de leur échange épistolaire. Sans s’éloigner d’une vraisemblance historique, la pièce s’est permise de fantasmer cette rencontre.

Comme une évidence, la scénographie structure trois espaces. La pièce se déroule de la maison de Sand, à Nohant, au fantasque appartement parisien de Balzac, en passant par la tribune politique de Hugo, illustrant les incessants passages de l’écrit à la vie.
PRESSE
L’EXPRESS : Sand, Hugo, Balzac: 1830, tout commence n’est pas seulement un spectacle enlevé et séduisant, un formidable feuilleton littéraire. C’est d’abord l’histoire d’une amitié entre trois monstres géniaux. Victor Hugo, écrivain surdoué, notable un peu fat et mari volage, puis inlassable ennemi de la misère et du despotisme. Honoré de Balzac, raté flamboyant mais infatigable, aveugle en politique mais visionnaire en littérature, réactionnaire et fantasque. George Sand, femme bafouée, mère malheureuse et amante malmenée, née trop tôt en son siècle pour voir reconnu le féminisme qu’elle revendique, et juste à temps pour voir advenir la République qu’elle promeut. Une pièce à dévorer pour mieux saisir la fièvre de ce siècle de passions politiques
Christophe Barbier
LE MONDE.FR : Fine mouche, Manon MONTEL a eu la belle idée d’évoquer sur scène les relations d’amitié de ces trois écrivains, Sand, Hugo et Balzac. Et les encres voisinent entre ces trois personnages, elles se côtoient sans se mélanger, illustrant les débats d’idées qui les opposait et les inspirait. Manon MONTEL soulève comme dans un jeu de mikado, les pensées, les discours, les poèmes attachés à ces grandes figures. Le choix subtil, fortifiant nous éclaire sur la trempe de ces écrivains, sans séparer leur vie intime de leur rôle d’auteurs. Parfum de Sand, d’Hugo, de Balzac, autant dire que les narines frémissent, les moustaches se redressent, les yeux s’écarquillent, les oreilles respirent. Le théâtre retrouve sa fonction
Evelyne Trân
FRANCE BLEUE : Un rare et merveilleux moment de théâtre
VAUCLUSE MATIN : L’intelligence rivalise avec l’émotion
GALERIE
VIDEO
Contact pro :
Leon-Gilbert Hus
Gérant
0607396277
leon-gilbert.hus@entracteprod.com
entracteprod.com

Hicham Fassi Fihri
chargé de diffusion
0652277255
hicham@entracteprod.com
entracteprod.com

Hélène Chapoulet
chargée de diffusion
0677808773
Helenechapoulet@gmail.com
entracteprod.com