AJOUTER À MA SÉLECTION

Le quatrième mur

  • Auteur Sorj Chalandon
  • Adaptation Marc Beaudin, Julien Bleitrach
  • Mise en scène Julien Bleitrach, Cyril Manetta
  • Genre : Théâtre
  • Durée : 1h15
  • À partir de 14 ans
  • Date: Du 05 au 27 juillet 2019
  • Début : 10h25 - fin 11h40
  • Date de relâches : les 8,15 ET 22 juillet 2019
  • Nom du théâtre : 3 Soleils (Théâtre Les)
  • Adresse : 4, rue Buffon
  • Code Postal : 84000
  • Ville : Avignon
  • Pays : France
  • Téléphone de réservation : 04 90 82 25 57
  • Site internet : www.les3soleils.fr

Il fallait pouvoir rêver l’inconcevable…
Puisque la guerre est folie, la paix devait l’être aussi.
Dans son hôpital, Samuel Akounis a fait promettre à son meilleur ami de monter Antigone d’Anouilh en pleine guerre du Liban.
Georges est parti à Beyrouth avec pour projet de faire jouer sur la ligne de démarcation un fils ou une fille de chaque camp.
Il est parti main tendue à la paix mais la guerre lui a offert brutalement la sienne…
De retour auprès de Sam, il raconte. Et comme il aime le théâtre, il rejoue aussi. Il se plonge à corps perdu jusqu’à revivre ces souvenirs magnifiques, poétiques et bouleversants.

"Je veux la vie à mes côtés."
NOTE D’INTENTION
L’écriture de Sorj Chalandon est droite, rapide, poétique. Il magnifie les relations entre les hommes, l’anodin de nos vies, la violence et l’horreur de la guerre. Son histoire est pleine d’humanité. Le Prix Goncourt des Lycéens en 2013 et celui des Lecteurs du Livre de Poche en 2015 témoignent de la force de cette histoire.
La situation théâtrale développée dans cette adaptation permet au personnage de Georges de raconter toute en fragilité et avec passion son voyage au Liban. Sam est dans le coma, il est à la place du public. Georges parle ainsi au public, brisant le quatrième mur. Mais il revient de si loin, qu’il se parle aussi à lui-même. Il perd pied, il tente de se rattraper à la réalité, aux souvenirs de son projet. Avec un lecteur portatif à bandes magnétiques, il fait écouter des extraits de ses répétitions, un morceau de France Gall, un autre des Doors. Il sort son projet d’affiche pour la pièce. Autant de preuves que ce qu’il raconte n’est pas une fiction. Le Quatrième Mur fait de l’instant présent un « ici et maintenant », théâtral mais aussi très réel. Pour honorer la vérité de la fiction.
PRESSE
L’Humanité : Julien Bleitrach est de bout en bout seul sur le plateau, et c’est en fait le public qu’il prend à témoin, c’est à lui qu’il se confie. Avec la force et la fougue des passionnés, il raconte, il témoigne.
Gérald Rossi
WebThéâtre : "Quand la simplicité sert la force des mots. Julien Bleitrach rend pleinement justice à l’écriture, tout à la fois poétique et coupante comme une lame. Un propos singulièrement d’actualité."
Dominique Darzacq
RegArts : On ne sort pas indemne de cette expérience théâtrale.
Patricia Lacan-Martin
M La Scène : Un seul en scène puissant et réussi.
Authéâtreetailleurs.com : Un huis clos scénique haletant. La force est dans le récit, au présent du retour, au passé des souvenirs.
Annie Chénieux
Théâtre du Blog : Une belle mise en scène qui permet à Julien Bleitrach de s’imposer vite.
Philippe Du Vignal
Le Brigadier : Coup de cœur.
Mathieu Arnal
Froggy's Delight : Avec une sincérité de tous les instants, le comédien déroule de sa présence incandescente toute la puissance de ce récit. Un spectacle d’une grande puissance.
Nicolas Arnstam
GALERIE
Contact pro :
Bernard Urbain

0682017226
marie.b@scene-public.fr