AJOUTER À MA SÉLECTION

Miss Nina Simone

  • De Gilles Leroy
  • Mise en scène Anne Bouvier
  • Adaptation Jina Djemba, Anne Bouvier
  • Avec Jina Djemba, Valentin de Carbonnières ou Paul Nguyen, Julien Vasnier
  • Production La compagnie du Crépuscule, 984 Productions
  • Diffusion Matrioshka
  • Genre : Théâtre
  • Durée : 1h10
  • À partir de 12 ans
  • Date: Du 05 au 28 juillet 2019
  • Début : 19h20 - fin 20h30
  • Date de relâches : les 9,16 ET 23 juillet 2019
  • Nom du théâtre : Le Barretta
  • Adresse : 14 Place Saint Didier
  • Code Postal : 84000
  • Ville : Avignon
  • Pays : France
  • Téléphone de réservation : 07 60 43 67 86 / 06 50 60 02 78
  • Site internet : https://www.theatre-barretta.com/

C’est l’histoire d’une Diva, d’un véritable génie de la musique empêchée par sa couleur de peau de devenir une pianiste classique .
Ce sont les dernières années de la vie de la légende du jazz, dont on sait finalement peu de choses. Dans sa relation imaginaire avec Roberto, son intendant philippin, on découvre derrière l’artiste, une femme blessée et tourmentée, dont la vie fut un perpétuel combat... Cette face cachée qui nous est ici racontée, sublime l’artiste hors norme qu’était Nina Simone et la rend terriblement humaine et attachante.

Le destin incroyable d’une femme engagée : Nina Simone ou le génie d’une femme révoltée !
NOTE D’INTENTION
NOTE D’INTENTION DE L’AUTEURE ET INTERPRETE JINA DJEMBA :
« Adapter le roman de Gilles Leroy, Nina Simone, roman s’est imposé comme une évidence. Nous travaillons sur ce projet avec Anne Bouvier, qui signe ici la mise en scène et la coadaptation du roman, depuis deux ans. Nina Simone est une artiste immense, un timbre de voix rare, l’oreille absolue… Ses parents sont convaincus qu’elle a reçu un don du ciel. Mais cette immense carrière dissimule une vie sentimentale chaotique, la vie d’une femme abandonnée par les hommes.
Au cœur de la pièce nous abordons la bipolarité de Nina Simone, ses addictions, ses caprices et sa profonde solitude. L’étroite relation qu’elle entretient avec Ricardo, son intendant fictif, est chargée d’humour, de tendresse et d’une profonde humanité. La lueur d’espoir de Nina, en quelque sorte.
Nina Simone est une femme de combat engagée dans la cause noire africaine. Elle s’est battue toute sa vie pour faire entendre sa voix et son art. Empêchée de devenir pianiste classique par sa couleur de peau, elle a bravé les obstacles en devenant une star internationale. Elle est un exemple de force et de résistance. Raconter la femme hors norme que fût Nina Simone est pour moi l’opportunité de rendre hommage à ma mère Nina Naoumova et à la « femme plurielle » qu’elle incarnait à mes yeux. »


NOTE D’INTENTION DE LA METTEUSE EN SCENE ET CO-AUTEURE ANNE BOUVIER:
« C’est d’abord l’histoire d’une femme multiple, d’un être complexe au parcours incroyablement riche et chaotique. On découvre une amoureuse à qui les hommes n’ont apporté que coups, larmes et ruine. Une africaine qui revendique ses racines. Une femme fragile et forte à l’humour foudroyant qui s’est noyée dans l’alcool et les médicaments. Une femme souffrant de bipolarité. Cette relation de confiance et d’amitié qui va se tisser avec Ricardo donne à voir la face cachée et plus intime de ce personnage hors du commun. La pièce tout comme le roman de Gilles Leroy commence par la fin. Nous suivons les derniers moments de la vie de la légende du Jazz que fût Nina Simone. Sorte d’ultime voyage que rien ne peut arrêter. Sous forme de séquences à l’aspect cinématographique, nous souhaitons créer un univers onirique porté par la musique, le chant et l’intime relation de nos deux protagonistes. Nina Simone et son intendant Ricardo, alternant récital et narration. Si cette relation est fictive, les faits biographiques relatés sont absolument véridiques. A travers ce mythe, des thématiques essentielles sont abordées : le racisme, l’exclusion, la place de la femme « artiste » mais aussi l’aspect « intime » : la solitude et la maladie. Pour ce qui est de la forme, nous avons souhaité passer du roman au théâtre en y mêlant le genre musical. »
PRESSE
Le Parisien : « Sa voix fait vibrer la salle »
Le Canard Enchaîné : « Comédienne et chanteuse aux inflexions tour à tour subtiles et puissante. »
Mediapart : « Miss Nina Simone bouleverse. Un songe théâtral poignant et rare à ne pas rater ! »
GALERIE
VIDEO
Soutien(s) : Adami, Spedidam
Contact pro :
Xavier Legat

06 01 13 35 98
xavier@matrioshka.fr
www.matrioshka.fr